L’incidence de la crise sanitaire sur les sites de rencontres

Avec un recul de plus d’un an maintenant, certaines études ont été faites, ayant pour objectif de mettre en lumière l’incidence de la crise sanitaire sur les sites de rencontres. Sachant que les rencontres étaient compliquées, découvrons ensemble les alternatives choisies par les français.

Une nouvelle forme de contact humain

Meetic a communiqué récemment, afin d’expliquer que les utilisateurs recherchent davantage de sérieux qu’avant. En effet, le pourcentage est annoncé à 65%. Ainsi, cela démontre le fait que les gens tentent d’accorder leur confiance dans les sites de rencontres. Toutefois, nous constatons également que cela est lié à la crise sanitaire et au manque de contact humain auquel nous faisons face depuis un an. Cependant, pour faire naitre et pour développer des sentiments, il est préférable de se voir plusieurs fois, d’échanger, de partager des moments conviviaux et agréables. Mais avec la Covid-19, cela est particulièrement compliqué… Ainsi, les applications de rencontres telles que Tinder, Happn ou encore Meetic ont développé l’échange vidéo. Malheureusement, c’est devenu une option incontournable pour les sites de rencontres.

L’essor de l’appel vidéo

Le système d’appel vidéo permet vraiment de passer à l’étape suivante d’une rencontre. La découverte de l’autre en image confirme l’alchimie qui s’est créée par messages, ou non. Une relation virtuelle est particulièrement compliqué à gérer, les gens ont besoin d’un contact humain, ce qui ne facilite pas les choses pour les sites de rencontres. Certains utilisateurs décident même de partager un moment ensemble sur Animal Crossing, un jeu sur lequel ils peuvent échanger, discuter et se découvrir autrement. En outre, il y a tout de même de nombreuses réticentes vis à vis du vaccin. Les gens ne sont pas encore prêts à prendre le risque d’être vacciné pour une rencontre. Meetic annonce que le pourcentage serait seulement de 18%, ce qui est tout de même très faible. Comme vous le savez, la Covid-19 n’a pas touché le secteur de la rencontre en ligne, car les inscriptions se sont énormément développées pendant le confinement.

Un regain pour les agences matrimoniales

En effet, les interactions en ligne ont augmenté de 20%, tout comme leur durée, qui elle, a augmenté de 25%. Aujourd’hui, nous avons 20% des couples naissants qui se sont rencontrés sur Internet. Ainsi, nous sommes face à un montée en puissance des outils pour le chat en vidéo et même des agences matrimoniales. L’objectif étant de maximiser les chances de créer une relation amoureuse avec autrui. De nombreux utilisateurs estiment que cela est parfois plus simple de passer par un site de rencontres car il est possible de choisir certains critères, qu’ils soient physiques ou caractériels. Vous pouvez même trouver des points communs et des centres d’intérêt que vous appréciez mutuellement. D’ailleurs, il y a même des sites de rencontres pour seniors, qui eux aussi, sont en plein essor depuis la crise sanitaire.

Une perte d’insouciance pour les français

À la suite de la Covid-19, le monde fait face à la perte d’insouciance de la population française. En effet, ce virus a considérablement transformé les mentalités dû à la dangerosité qu’il peut entraîner. Les rencontres changent, il faut mettre un masque, il n’y a aucun contact physique car nous n’avons pas le droit de nous faire la bise. Tout paraît compliqué et interdit, même une simple photo avec un polaroid ! Il y a donc une certaine méfiance qui s’installe, laissant une certaine distance entre les gens. Le charme ne peut pas opérer de la même manière qu’avant et un retour à la normale risque de prendre beaucoup de temps. De plus, l’ensemble des célibataires ressentent un profond sentiment de solitude dû à cette crise sanitaire, car les applications de rencontres ne peuvent pas remplacer les interactions sociales que nous avions auparavant, celles qui n’étaient pas prévues et qui laissaient place à de belles surprises.

Vous aimerez probablement
Marques de luxe : comment gèrent-elles la crise sanitaire ?
Interdiction de voyager et covid 19 : quelles conséquences sur les Miles ?

Laisser un Avis