Bail d’habitation : les points importants à vérifier

De nombreuses personne préfèrent opter pour la location plutôt que pour l’achat d’un bien, car cela permet de ne pas avoir à investir. Ce choix survient souvent aussi pour des questions mobilité professionnelle. En outre, il est tout de même important de bien se renseigner à propos de vos obligations et de vos droits avant de signer le bail d’habitation. Voici donc les points important à vérifier ! 

1 – Le prix mensuel du loyer

Le bail d’habitation est un contrat extrêmement fréquent aujourd’hui. Cependant, ce n’est pas toujours simple de bien comprendre la législation qui s’y rattache, notamment avec les différentes réformes. Ainsi, avant de signer votre bail d’habitation, vous devez impérativement vérifier certaines choses, afin d’être certain que vous vous êtes bien compris sur tous les points ou que quelque chose ne va pas jouer en votre défaveur. De ce fait, le premier élément à vérifier, c’est le montant du loyer. Vous devez impérativement vous renseigner avant de vous engager, en n’oubliant pas de préciser si les charges sont comprises ou non. Bien entendu, le montant du loyer est fixé par le propriétaire en toute liberté, mais il faut tout de même que tout soit bien claire et qu’il n’y ait pas de différence entre le montant donné à l’oral et celui écrit sur le bail. L’avantage, c’est que vous n’aurez pas besoin de contracter un crédit immobilier, puisque vous ne serez pas encore propriétaire. 

2 – La durée du contrat 

Ensuite, lors d’une signature de bail, vous devez absolument penser à vérifier la durée du contrat. Cela dépend du type de location que vous envisagez bien entendu. Lorsque l’appartement est meublé, le bail a une durée d’un an en règle générale. En outre, sachez que le contrat peut être renouvelé annuellement si le locataire ne dépose pas de préavis. Toutefois, il est important de préciser que c’est un minimum fixé par la loi, ce qui permet de conclure le bail pour une durée plus longue si vous le souhaitez. La durée de location ne pourra pas être inférieure à 1 mois, hormis si le locataire est étudiant. Dans ce cas là, le bail peut durer 9 mois, car cela correspond à un cycle universitaire. En revanche, si vous choisissez un appartement non meublé, il faut savoir que le bail devra durer minimum 3 ans ou 6 ans. Cela varie en fonction du statut du propriétaire, qui peut être une personne morale ou un particulier. N’oubliez pas de prendre une assurance habitation Axa, vous en aurez besoin ! 

3 – Prendre connaissances des documents annexés

Comme vous pouvez vous en douter, il y a de nombreux documents qui se trouvent en annexe d’un bail d’habitation. En effet, vous trouverez principalement une notice informative qui est liée aux droits et aux obligations du bailleur mais aussi du locataire. Il y a également tout ce qui concerne l’état des lieux, avec le descriptif de l’ensemble des pièces, sans oublier l’énergie et le compteur d’eau. Ensuite, les annexes d’un contrat de bail comprennent également ton les diagnostics techniques immobiliers, ainsi que l’attestation d’assurance contre les risques locatifs. Bien entendu, vous ne devrez pas oublier de bien regarder les clauses qui sont imposées par la loi  et qui doivent automatiquement être dans le bail. 

4 – Se méfier des frais d’agence

Lorsque vous vous apprêtez à signer votre bail, vous devez absolument prendre en considération les frais d’agence. Ceux-ci sont totalement encadrés et il y a un barème à respecter. Cela dépend de votre localisation géographique, ainsi que de la taille du logement que vous allez loué. Bien entendu, si vous êtes confronté à un conflit quel qu’il soit, vous pouvez contacter un avocat, spécialisé dans le droit de l’immobilier. Ainsi, vous aurez des réponses à vos questions rapidement, ce qui n’est pas négligeable. Cependant, ne vous inquiétez pas, les soucis sont plutôt rares, notamment lorsque vous avez vu discuter avec le bailleur de vive voix et que la procédure est encadrée par une agence immobilière telle que La Forêt ou une société de location. 

Vous aimerez probablement
L’assurance habitation et la perte des clés

Laisser un Avis