Comment fonctionne le traitement des eaux usées avec Veolia ?

On appelle eaux usées, les eaux polluées par l’activité humaine. On peut aussi les appeler eaux d’égout ou eaux résiduelles. Ces eaux sont contaminées par des polluants physiques, chimiques ou biologiques. Ainsi, des entreprises comme Veolia ou Suez agissent sur la distribution, la gestion et la valorisation du cycle d’eau, des déchets ainsi que de l’énergie.

Quels sont les bons gestes à adopter au quotidien ?

Une fois utilisée, votre eau s’évacue dans le réseau d’assainissement de votre ville. Cette eau doit alors être traitée puisqu’elle contient des polluants qui sont néfastes pour l’environnement dans lequel elles sont rejetées. Ainsi, des coûts de traitement supplémentaires sont facturés par Veolia.

Pour éviter de dégrader l’environnement et continuer de le préserver, certains gestes du quotidien peuvent être facilement adoptés.  Pensez à jeter les produits toxiques comme de la peinture, des médicaments, des protections féminines… dans des poubelles adaptées plutôt que dans vos toilettes. Les lingettes, les Cotons-Tiges ou de litière de votre animal de compagnie ne doivent pas non plus être jetés dans les toilettes. Ces produits endommagent les dispositifs de dépollution et sont donc nocifs pour nos ressources naturelles en eau.

Réseau d’assainissement collectif : suis-je concerné ? 

Vous souhaitez acheter une maison et vous venez d’apprendre qu’elle dépend d’un réseau d’assainissement collectif Veolia ? Vous êtes déjà installé et ce dispositif vient d’être installé dans votre collectivité ? Rassurez-vous, grâce à ce type de réseau, vous serez dispensé de l’entretien régulier de votre installation ainsi que de la responsabilité de la conformité sanitaire et environnementale des eaux rejetées dans l’environnement. N’est-ce pas plus confortable ? Si vous ne l’êtes pas déjà, rappelez-vous que vous disposez de deux ans pour vous raccorder à ce réseau public.

Comment se raccorder au réseau public Veolia ?

Pour raccorder votre logement au réseau d’assainissement collectif Veolia, rien de plus simple. Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre un rendez-vous avec un technicien spécialisé afin d’obtenir un devis.  Pour cela, vous pouvez contacter le service client Veolia en ligne ou par téléphone. Nous vous recommandons de préparer cet échange. Munissez-vous de votre permis de construire si votre logement est neuf, du plan de situation de votre terrain, ainsi que du plan de masse indiquant. Si vous êtes un professionnel, le conseiller Veolia vous demandera votre extrait Kbis.

Une fois que la visite du technicien Veolia est fixée, il vous sera impératif d’être sur place le jour de la visite. 

À la suite de cette visite, un devis vous sera communiqué. Bien sûr, le montant de cette intervention dépend de la complexité des travaux à effectuer pour raccorder votre bien immobilier au réseau d’assainissement public. Si vous acceptez la proposition d’intervention soumise par Veolia, les travaux auront alors lieu dans un délai précis. 

Enfin, une fois l’installation mise en place, il sera nécessaire d’effectuer la mise hors service de votre dispositif d’assainissement individuel. Vous devrez alors vider, désinfecter puis combler ou démolir votre fosse toutes eaux.

En cas de vente, le diagnostic du dispositif d’assainissement non collectif est-il obligatoire ? 

Depuis le 1er janvier 2013, la loi sur l’eau (Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques du 30 décembre 2006) rend obligatoire le diagnostic des installations d’habitations dotées d’un système d’assainissement non collectif, lors de la vente. Ce diagnostic doit être daté de moins de 3 ans. Il est toujours établi par le SPANC (le service public d’assainissement non collectif) dont les coordonnées sont disponibles dans la mairie de votre ville.

Laisser un Avis